Articles

Concours d'écriture 4F

 

Cette année 2019, lors du cours de français de Mme Reyrat, les classes de 4ème se sont penchées sur le thème du journalisme. Dans le cadre du chapitre « informer, s’informer, déformer ? » et avec le soutien de la documentaliste Mme Spillmann, notre classe a rencontré le photo-journaliste de 33 ans Pierre Terdjman. Cette rencontre fut très enrichissante pour nous car il a répondu à toutes nos questions concernant son métier et nous éclairés sur la manière dont circulent les informations. Nous avons appris qu’il avait travaillé dans beaucoup de pays en guerre ainsi que le journal Paris Match, avant de co-fonder le collectif Dysturb, qui publie des journaux relatant des sujets actuels (réchauffement climatique etc.) Dysturb diffuse essentiellement des photos qui ont la particularité d’être en noir et blanc.

 

Deux mois après cet échange touchant, Pierre Terdjman est revenu vers nous dans le but de laisser un souvenir de notre rencontre dans le collège. Nous avons donc affiché une grande photo, prise en 2014 par un membre de l’association Dysturb : Erin Trieb. On y voit des femmes kurdes armées, poussant un cri de guerre. Une légende sur la droite de l’affiche nous en apprend plus sur leur situation.

 

En effet, ces dix femmes ne sont pas seules. En réalité, elles sont des milliers à se battre le long de la frontière nord-est de la Syrie, afin de défendre la population locale contre les actions meurtrières dirigées par Daech. Elles mènent une faction militaire kurde, composée exclusivement de femmes, formée en 2012 : le YPJ (ou the Women’s Protection Unit). Le sentiment de force, d’unité et de courant qui se dégage de cette photographie est frappant et communicatif : c’est là le but de cette affiche !

 

Elle est visible en face de l’amphithéâtre du collège Danton et nous permet de nous rappeler qu’il y a des femmes dans le monde qui se battent pour leurs droits et leur liberté !

 

Fanny, 4ème F