Enseignement adapté

L’Enseignement Général et Professionnel Adapté est dispensé dans une section du collège identifiée par  l’acronyme « EGPA ». Sa structure et les enseignements sont identiques à ceux du collège.

Elle accueille les élèves dont les difficultés scolaires sont trop importantes pour leur permettre de tirer profit d’une scolarisation en enseignement ordinaire. En fin de troisième les élèves qui la composent doivent être en mesure d’intégrer une formation de niveau V en lycée professionnel, en centre de formation d’apprentis….

L’enseignement adapté est assuré dans le collège par :

  • des professeurs des écoles formés spécifiquement pour la prise en charge de la grande difficulté scolaire responsables de l’enseignement du français, des mathématiques et de l’histoire-géographie,
  • des professeurs de l’enseignement ordinaire pour toutes les autres disciplines,
  • des professeurs de lycée professionnel pour la découverte des métiers et des lieux de formation.

 

·    L’orientation vers cette section est généralement proposée aux parents par les enseignants. Cette proposition  est examinée par la Commission Départementale d’Orientation vers les enseignements adaptés (C.D.O.E.A.).  Les avis de la commission et  des parents sont transmis au Directeur Académique des Services de l’Education Nationale (D.A.S.E.N.) qui prononce l’affection de l’élève dans une SEGPA.

   

TEXTES DE REFERENCE :

Arrêté du 7 décembre 2005 (CDOEA)

circulaire n°2015-176 du 28 octobre 2015.

 

L’EGPA

  •  OBJECTIFS

Permettre la réussite de tous les élèves mêmes des plus en difficulté en leur ouvrant l’accès à une formation qualifiante de niveau V en lycée professionnel, en centre de formation d’apprentis ou en établissement régional d’enseignement adapté.

 

1)     ADAPTATIONS

Elles s’adressent aux élèves qui en fin de cycle 3 ne sont pas en possession des connaissances et compétences attendues pour le passage en 6ème . Il s’agit de :

-           Une connaissance améliorée des élèves, fondée sur une analyse approfondie de leurs potentialités et de

            leurs lacunes. Une prise en charge globale. 

-          Classe à effectif réduit (16 maxi)

-          Démarches et méthodes pédagogiques s’appuyant sur les potentialités et les besoins des élèves

-          Des situations et des supports d’apprentissages variés

-          L’utilisation d’outils de suivi et d’évaluation tels que le livret de compétences

Ces adaptations, aménagements, ajustements ou modifications sont donc censés être fondés sur les besoins des élèves, prendre en compte leurs difficultés mais aussi la diversité de leurs aptitudes, de leurs talents et de leurs maturités.

 

2)     DECOUVERTE PROFESSIONNELLE

Un nouvel enseignement est proposé aux élèves dès la classe de 4ème sous la forme de deux champs professionnels (vente, distribution magasinage et habitat) qui leur permettent d’avoir une première approche du monde des métiers, d’élargir et de compléter leur culture générale.

C’est un enseignement qui favorise l’orientation et l'éducation à la citoyenneté; il donne aux élèves des connaissances qui leur permettront, le moment venu, d’opérer des choix éclairés dans la construction de leur projet d’orientation et de formation.

Les activités proposées sont variées:

-          Découverte de parcours professionnels

-          Recherche d’informations et analyse, de documents écrits, audiovisuels, multimédia

-          Des situations pratiques et actives: visites, stages en entreprises, dans les lycées

-          Elaboration de documents variés : fiches métiers, enquêtes …

-          Mise en commun des expériences des élèves

-          Acquisition de connaissances et compétences inscrites dans les orientations pédagogiques

 

3)     L’ORIENTATION

Au cycle d’orientation les élèves préparent la poursuite ultérieure d’une formation diplômante en recherchant la plus appropriée dans une offre diversifiée de structures, de dispositifs et de formation

Ces élèves doivent accéder à une qualification de niveau V en lycée professionnel, en EREA/LEA ou en CFA.

Pour cela nous envisageons pour eux:

-          La structuration et la consolidation des compétences générales mentionnées dans le socle commun de connaissances et de compétences

 

-          L’articulation entre les connaissances et les capacités acquises dans l’établissement scolaire et les langages techniques et les pratiques du monde professionnel, tant au cours des réalisations effectuées dans les ateliers de la SEGPA qu’au cours des stages organisés pendant l’année